Un composteur pour se débarrasser efficacement de ses déchets organiques

Le compost est une solution écologique pour vous débarrasser de vos déchets écologiques et surtout de les transformer selon vos besoins. Il vous permet d’obtenir un engrais naturel, à utiliser dans vos plantations. Le résultat est très bénéfique, car non seulement vous n’avez plus de déchets organiques, mais aussi vous obtenez un engrais naturel gratuit pour rendre votre jardin luxuriant. Mais pour ce faire, l’usage d’un composteur est recommandé. Il suffit que vous fassiez le bon choix.

Comment choisir un composteur pour ses déchets organiques ?

Parmi les différents modèles et tailles de composteur, vous aurez sûrement un embarras de choix. Avant tout, quelques caractéristiques indispensables sont bonnes à savoir. Il doit avoir un système d’aération pour oxygéner le compost. Il doit disposer d’une ouverture facile d’accès pour placer les déchets sans encombre, et pour pouvoir secouer régulièrement. Il doit également disposer d’une trappe sur le côté ou en bas du bac afin de récupérer le compost mûr.

Cela peut vous intéresser : Aménager une classe, il n’y a rien de plus facile

A part ces caractéristiques techniques, le choix du composteur peut varier de la quantité de déchets organiques. Il y a des composteurs d’une contenance de 100 litres à 1600 litres, à titre indicatif qu’un composteur de 400 litres suffit pour une famille de 4 personnes avec 800 m² de terrain. Le budget dans l’achat d’un composteur est pris en compte. Il existe des composteurs de différents modèles qui conviennent à tous les budgets, de 50 à 300 euros. Les modèles en bois sont plus chers que les modèles plastiques, et les modèles plus sophistiqués comme le composteur rotatif ou le lombricomposteur sont plus coûteux que le bac simple. L’espace dont vous disposez est important car cela dépend de la capacité de votre composteur. Par exemple, si le fait d’installer un grand bac de 1600 litres au fond d’un jardin de 3000 m² n’est pas vraiment un problème, cela peut être plus compliqué sur un balcon de 5 m² en centre-ville.

Les divers types de composteur

Il existe 3 sortes de composteurs parmi lesquels vous pouvez faire votre choix. Le bac à compost qui est simple et efficace. C’est une solution plus économique de forme cubique ou cylindrique, il peut accueillir de gros volumes de déchets. Il existe en bois ou en plastique. En bois, il est plus beau et offre souvent une meilleure isolation thermique, à retenir que le compost n’aime pas les variations de température. Tandis que, le modèle en plastique résiste généralement mieux au mauvais temps. Le composteur rotatif, d’une petite contenance de 100 à 150 litres permet d’obtenir rapidement un compost à maturité. Il est idéal pour gagner du temps, plus coûteux que le bac à compost pour une quantité de déchets assez inférieure. Il est très bien adapté à un foyer de 2 personnes possédant un petit terrain. Le lombricomposteur, sa technique est un peu particulière. Elle consiste à élever des vers rouges dans le compost qui vont se nourrir des déchets organiques, puis les digérer avant de les rejeter. Cette technique de lombricompostage permet d’avoir un compost de meilleure qualité. C’est également l’unique système de compostage pouvant être installé sur un balcon ou dans la maison.

Cela peut vous intéresser : Le permis de louer imposé contre l’insalubrité

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *