Adwords : Pourquoi changer le modèle d’attribution des conversions

Il convient de rappeler qu’Adwords est la régie publicitaire de l’entreprise Google. C’est-à-dire qu’il a pour fonction de faire afficher des publicités sur les sites comme Gmail ou encore sur Google+ et bien entendu sur son moteur de recherche. Le fonctionnement est assez simple, les annonceurs utilisent Adwords pour mettre en avance leurs produits ou services. Il y a plusieurs modèles d’attribution disponibles qui peuvent aider à optimiser les annonces ainsi que les publicités. Il convient alors d’énumérer les modèles d’attributions dans Adwords. Mieux vaut faire une comparaison, c’est-à-dire qu’il faut identifier celle qui reflète le plus la réalité. Il faut savoir que le choix du modèle dépend de plusieurs critères comme le domaine d’activité ou encore le type de site concerné.

Le modèle «dernier clic», un système archaïque

Mais avant toute chose qu’est ce qu’un modèle d’attribution ?
C’est tout simplement le schéma de contribution de chaque levier e-marketing ayant entraîné une conversion sur un site internet.

Les modèles d’attribution

Il y a ce que l’on appelle le modèle d’attribution des conversions «last clic». C’est le plus répandu et le plus populaire. D’ailleurs il est utilisé par défaut dans Adwords. Avec ce modèle le principe est assez simple : on attribue la conversion au levier ayant généré le dernier clic avec l’action de conversion. C’est assez rudimentaire comme mécanisme et cela ne reflète toujours pas la réalité. Par exemple, une personne vient de voir un produit qui l’intéresse sur une page Facebook, elle va ensuite taper le nom du produit sur Google, elle est redirigée vers le lien propose par adwords puis elle fait un achat. Selon ce chemin, si on retient le modèle «last clic», la conversion est attribuée à Google, mais en réalité c’était grâce à Facebook que l’internaute a pu découvrir le produit. Cela veut dire alors que ce mécanisme ne reflète surtout pas le parcours client. Il ne prend en compte que le dernier clic. C’est un défaut qu’il faudra prendre en compte. Il faut admettre que ce modèle traditionnel n’est pas tout à fait adapté à de nombreuses situations.

Il existe à l’opposé le modèle d’attribution premier clic à l’inverse la conversion est attribué au premier levier ayant fait découvrir le site (produit) à l’internaute.
Comme le modèle dernier clic, ce modèle n’est pas parfait.

Le modèle le plus stable et simple pour avoir une vraie idée du parcours client est le modèle d’attribution linéaire, celui-ci donne la même valeur à chaque levier intervenant dans le parcours amenant à une conversion. Il offre l’avantage de prendre en compte chaque dispositif participant à l’action de conversion. Mais il est admissible qu’un clic ayant entraîné une découverte produit/service/site ou le dernier ayant entraîné une conversion a vraisemblablement plus de valeur qu’une visite au milieu du parcours d’achat. C’est la limite de ce modèle.

Pour remédier à ce point il existe aussi le modèle d’attribution en U. Dans ce modèle 40% de valeur de conversion sera attribué au premier clic, 40% au dernier clic et les 20% restant seront partagés à tous les leviers entraînant des clics lors du parcours vers une conversion. Ce modèle n’est pas non plus parfait.

C’est pour cette raison que l’on conseille de contacter au plus vite un gestionnaire adwords à Lyon. Ce genre de professionnel pourra alors mettre en place les meilleures stratégies possibles pour booster vos revenus.

L’importance du modèle d’attribution

Sachez que c’est très important de bien choisir le modèle d’attribution des conversions. Car cela permet aux annonceurs de connaître plus précisément la pertinence des mots clés qu’ils ont choisies. Grâce aux différentes données récoltées, ce sera alors plus facile d’optimiser les différentes publicités. Si l’on prend le modèle «last clic», seul le dernier clic ainsi que le dernier mot-clé tapé par l’utilisateur seront pris en compte. Au fur et à mesure, les entreprises comprennent de plus en plus les comportements des internautes. Ainsi, ils pourront alors adapter plus facilement leurs prestations en choisissant le modèle d’attribution le plus efficace. Il faut admettre que c’est un peu compliqué à comprendre. Même les termes sont difficiles à appréhender. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de faire appel à un spécialiste d’adwords. C’est un spécialiste du webmarketing. Son aide est tout simplement indispensable si l’on souhaite réussir une activité en ligne. Il pourra alors donner des conseils et établir des stratégies pour que vos produits gagnent en visibilité sur le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *