Surveillez vos arrières avec l’assurance-crédit

Avec des prêts dont la durée de remboursement peut s’étendre sur une vingtaine d’années, les problèmes de paiements peuvent être fréquents. Il est donc important que l’emprunteur trouve une solution afin de mieux se préserver des éventuels cas de défaillance. L’assurance-crédit est aujourd’hui la formule la plus sûre. 

La couverture permet à l’assuré de bénéficier de diverses garanties, mais également d’un cadre légal avantageux.

Quels risques votre assurance de prêt va-t-elle vraiment couvrir?

Comme avec les assurances habituelles, les prises en charge (dans ce cadre) sont classées en deux catégories : les garanties obligatoires et les garanties facultatives. Les premières couvriront les risques de décès et d’invalidité. Ici, l’assureur tient à préciser que l’incapacité peut être mesurable selon la situation. 

Ainsi, il est utile de savoir qu’il existe 4 niveaux d’invalidité. La PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie) signifie que la personne a perdu toute sa capacité et qu’il lui a même fallu une assistance. À ce stade, les caractéristiques de la garantie sont les mêmes qu’avec le décès. L’IPT (Invalidité Permanente Partielle) se traduit par une invalidité de plus de 65 % (accidents de la route ou autres). 

Et puis, il y a l’ITT (Incapacité Temporaire Totale), ce niveau d’incapacité concerne généralement les accidents qui peuvent causer temporairement un arrêt de travail. Par ailleurs, sur ce dernier point, l’assuré saura qu’une garantie perte d’emploi est également proposée (facultativement) afin de mieux compléter l’assurance de prêt.

Comment bien choisir sa formule d’assurance?

Le choix d’une assurance emprunteur dépend de différents critères. Budget, état de santé du futur assuré, profession ou autres, l’important est de s’assurer que la couverture répond réellement à ses besoins. Et bien que les offres des assureurs soient à peu près les mêmes sur la forme, il faudra aussi vérifier les caractéristiques particulières de chaque proposition. 

Le délai de carence et la franchise peuvent être différents d’un établissement à l’autre. Les modalités d’indemnisation ainsi que les exclusions sont absolument à connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *