Les colonies de vacances ont bien évolué ces dernières années

Certains parents ont souvent quelques réticences à envoyer leurs enfants en colonie de vacances pour diverses raisons. Aujourd'hui, au moment où la crise économique frappe notre pays, les départs ont tendance à régresser pour de nombreuses familles. 

Une astuce pour s'échapper de son nid douillet 

Les colonies de vacances peuvent être une alternative pour que l'enfant puisse bénéficier d'une échappatoire durant quelques jours pendant les vacances. Elles ont aujourd'hui fortement évolué. Elles sont un lieu d'innovations pourtant elles sont en voie de disparition. La hausse des coûts pour de nombreux parents est une raison de ce profond désamour. 

Le prix d'une semaine coûte entre 400 et 600 euros

De nombreux Français même avec les aides ne peuvent plus faire ce choix pour leurs enfants. Les séjours sont de plus en plus onéreux, car la réglementation est de plus en plus lourde que ce soit pour les activités, l'encadrement, les transports. Au milieu des années 60, il y a un véritable changement, car les colonies de vacances n'étaient plus des endroits où la santé des enfants devait être améliorée. Ce sont alors le début de la promotion du sport, des loisirs, des séjours à la mer, la découverte de la nature. 

Dès l'âge de trois ans, l'enfant peut acquérir de l'indépendance

Les enfants évoluent constamment dans le même univers que leurs parents à la maison. Ils n'ont pas la possibilité de rencontrer des amis, mis à part à l'école. Ce n'est pas le meilleur moyen de nouer des relations. Les colonies de vacances sont pour cela très attractives. Les plus jeunes découvrent les joies de l'indépendance. Il est possible d'inscrire un enfant dès l'âge de trois ans dans une colonie de vacances. Le séjour devra être court, une semaine sera largement suffisante. Dès 7 ans, les parents pourront doubler le délai. Les adolescents peuvent aussi partir en colonie de vacances. Adaptée à leur âge, elle les prépare à mieux évoluer au lycée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *