Qu’est-ce qu’une bonne cigarette électronique ?

Si vous êtes arrivé sur cet article au sujet de la cigarette électronique, c'est certainement que vous êtes fumeur et que vous songez sérieusement à vous arrêter. Vous avez remarqué que dans la rue bon nombre de personnes ont franchi le pas et vapotent tranquillement, sans avoir l'air d'être en manque de tabac. Mais voilà, devant le nombre de cigarettes électroniques proposées sur le marché, vous êtes un peu perdu. Comment choisir votre ecigarette ? C'est ce que vous allez découvrir !

La puissance de votre cigarette électronique

Selon que vous êtes un petit ou gros fumeur (à partir de 15 cigarettes par jour vous êtes gros fumeur), vous devez vous orienter vers une cigarette plus ou moins puissante, même si cracher d'énormes fumées n'est pas votre priorité. On entend par « puissante », une eclope qui vous permette de ressentir le fameux hit, c'est à dire la sensation dans la gorge, comme si vous fumiez du tabac. C'est important car si vous n'avez pas les mêmes sensations qu'avec le tabac, ainsi que le même taux de nicotine, vous n'arriverez pas à vous débarrasser du paquet traditionnel.

Cela peut vous intéresser : La sonde BepiColombo prend un selfie sur Vénus lors de son trajet vers Mercure

L'autonomie de votre cigarette électronique

Même si la majorité des cigarettes électroniques sont rechargeables à la fois par câble et par batteries, il est important que vous ne tombiez pas en panne à cause de la batterie à plat. Ca risquerait d'être la catastrophe au moment où quelqu'un allume une cigarette devant vous, ou que vous passiez devant un buraliste. C'est pourquoi il faut toujours avoir un jeu de batteries de rechange dans un endroit accessible facilement et rapidement (votre manteau, votre sac, votre voiture, etc).

De l'électronique embarquée

Selon que vous êtes plus ou moins geek, vous pouvez relier votre cigarette électronique à votre ordinateur, et grâce à un logiciel téléchargeable gratuitement par le constructeur du produit, vous pouvez avoir accès à différentes informations. Par exemple, connaître le temps durant lequel vous vapotez dans une journée. Ca peut vous permettre de le mesurer et de tenter au fur et à mesure du temps de réduire à la fois cette durée mais également le nombre total quotidien que vous aspirez le eliquide.

A voir aussi : Un dressing capable de contenir tous vos vêtements ? Un rêve réalisable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.