36,9 M? de fonds européens pour des nouveaux projets en Nouvelle-Aquitaine

36,9 M€ de fonds européens pour des nouveaux projets en Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine a sélectionné en mai 406 nouveaux projets à l’issue d’une consultation des partenaires régionaux associés à la mise en œuvre des fonds européens. La Région poursuit ainsi la dynamique engagée dans les territoires urbains et ruraux avec le soutien de l’Europe :
– 159 opérations dans le cadre des programmes européens dédiés à la compétitivité régionale (Fonds européen de développement régional – FEDER), à la formation et à l’emploi (Fonds social européen – FSE).
– 214 projets dans le cadre des programmes européens de développement rural (Fonds européen agricole pour le développement rural – FEADER).
– 33 opérations sélectionnées dans le cadre du programme pour la pêche (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche – FEAMP).
Au total, ce sont 645,5 millions d’euros de fonds européens structurels et d’investissement (FESI) qui cofinancent des actions au bénéfice des territoires de la Nouvelle-Aquitaine, soit 25,8% des financements européens dédiés à la Région sur 2014-2020.

Près de 2,5 milliards d’euros de fonds européens sont pilotés par la Région Nouvelle – Aquitaine sur la période 2014-2020 afin d’appuyer les projets des territoires dans des domaines variés : formation, emploi, agriculture, développement du territoire, innovation, économie numérique, développement durable … Ces fonds permettent de soutenir de nombreuses initiatives répondant aux priorités de développement régional et à la stratégie européenne qui vise un développement intelligent, durable et inclusif à l’horizon 2020, avec pour ambition la création d’emplois et l’insertion de tous les citoyens. Depuis 2014, la Région pilote et anime le comité partenarial composé de près de 500 structures locales, collectivités, institutions et acteurs socio-économiques, et chargé d’attribuer les fonds européens au regard de l’innovation, l’emploi et la création activités, la transition énergétique et écologique et la promotion des ressources humaines.

Exemples de projets sélectionnés en mai 2017, classés par département :

CHARENTE (16)

Emploi et formation

Bénéficiaire : Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles de la Charente (CIDFF)
Action : Accompagner vers l’emploi, dans une démarche d’égalité entre les femmes et les hommes
Localisation : Basseau – Grande Garenne (Angoulême)
Le Plan régional stratégique en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes signé en 2012 en ex-Poitou-Charentes vise à rendre lisible les engagements des différents acteurs locaux en la matière. Le CIDFF a été désigné comme opérateur régional pour mettre en œuvre un programme d’accompagnement vers l’emploi dans une démarche d’égalité entre les hommes et les femmes. Parmi ses actions, figurent le conseil et l’accompagnement, individualisé et collectif des femmes dans la construction et la mise en œuvre de leur projet d’insertion sociale et professionnelle.
Ce projet, destiné à accompagner 200 personnes, prendra notamment la forme de chapiteaux régionaux et de forums d’emploi. Des ateliers, « se mobiliser ensemble pour l’emploi des femmes », « Un projet, mon projet ! » et des actions collectives thématiques viendront compléter la démarche d’accompagnement au retour à l’emploi.
Ce projet d’un coût total de 59 958 € est soutenu par l’Union européenne (FSE – fonds social européen) à hauteur de 26 509 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 20 304 €.

CHARENTE-MARITIME (17)

Energie et environnement

Gestion et protection de sites
Bénéficiaire : Association Nature Environnement 17
Action : Sauvegarder les espèces végétales et animales emblématiques et restaurer les milieux naturels et les continuités écologiques
Localisation : Département de la Charente-Maritime
L’association Nature Environnement 17 est gestionnaire de 3 sites naturels sensibles en Charente-Maritime : la Réserve naturelle régionale de La Massonne, les sites du Marais de la Brûlée et des Bariteaux dont elle est aussi propriétaire.
Elle porte un projet global de conservation et de gestion des habitats et des espèces patrimoniales qui se traduit par la conduite d’actions de suivi et de sensibilisation contribuant à la préservation de la biodiversité, dont de nombreux milieux et espèces s’inscrivent dans un intérêt communautaire (Directives habitats et oiseaux).
Parmi ses actions, l’association assure une mission d’étude et de protection des chauves-souris anthropophiles sur la commune d’Annepont, où une colonie mixte de grands rhinolophes et de murins à oreilles échancrées a été découverte en 2013, dans un ancien moulin en cours de rénovation.
Ce projet d’un coût total de 283 121 € est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 52 191 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 53 078 €.

CORREZE (19)

Urbain et rural

Bénéficiaire : Commune de Bort Les Orgues
Action : Travaux d’aménagement urbain
Localisation : Bort Les Orgues
Par ce projet, la commune a souhaité mettre en valeur son centre historique pour améliorer son attractivité. Le projet d’aménagement urbain permettra une valorisation des abords de la maison de santé avec la création de places de parking et d’espaces verts, la mise en valeur de l’église, la mairie et la place du marché. Ces aménagements faciliteront l’accessibilité des bâtiments publics et des commerces aux personnes à mobilité réduite. Redynamiser et valoriser sont les leitmotivs de la commune.
Cette initiative, d’un coût total de 302 125 €, est soutenue par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 75 331 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 55 956 €.

CREUSE (23)

Numérique et très haut débit

Développer des outils numériques dans le secteur de la culture
Bénéficiaire : Association Les sœurs Grées
Action : Création d’une plateforme de diffusion numérique autour du son et du soin
Localisation : Faux la Montagne
L’association Les Sœurs Grées est un studio multimédia qui produit des projets transdisciplinaires et notamment les Marches Sonores. L’objectif est la promotion et la diffusion de projets artistiques, sociaux et de découverte au sens large par tous les moyens connus comme les voyages, l’édition, l’organisation de manifestations. L’association produit et organise des événements en Limousin, mais également au niveau national et international.
L’association a souhaité retracer l’ensemble de ses productions sur une plateforme numérique sous forme d’une webapp.
Cette initiative, d’un coût total de 195 041 €, est soutenue par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 107 870 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 44 415 €.

Agriculture et forêt

Bénéficiaire : Exploitante agricole
Action : Aide à l’installation d’une jeune agricultrice
Localisation : Commune de Boussac
Sans emploi après 1 an d’apprentissage en élevage ovin et une expérience agricole en Nouvelle-Zélande, une jeune exploitante envisage de constituer une EARL. L’exploitation sera constituée de 66 ha comprenant une ferme, une bergerie et des bâtiments de stockage. Un troupeau de 220 brebis sera acheté et conduit dans les conditions de l’agriculture biologique.
Cette initiative, d’un coût total de 407 000 €, est soutenue par l’Union européenne (FEADER – fonds européen agricole pour le développement Rural) à hauteur de 28 320 €.

DORDOGNE (24)

Innovation et compétitivité

Accroître la taille des PME
Bénéficiaire : AULIA
Action : Construction du nouveau site industriel de VCN Industries
Localisation : Sigoulès
L’entreprise VCN Industries est une société spécialisée dans l’activité de décolletage (désigne un domaine de la fabrication où des pièces de révolution – vis, écrous, axes, etc.- sont usinées par enlèvement de matière à partir de barres de métal, à l’aide d’un outil coupant), créée en 2003 à Sigoulès. Cette activité nécessite une très haute technicité, des investissements importants et s’adresse à des marchés stratégiques d’échelle régionale (Thalès, Satélec…) et nationale (Global D, Aérotech…) afin de répondre à une demande concernant des marchés à forte croissance et forte valeur ajoutée.
Actuellement, l’agencement et l’exiguïté des locaux bloquent le développement de toute croissance de l’activité. Le projet qui a été mené en concertation avec le personnel comprend la construction d’un bâtiment industriel neuf d’une superficie de 2000 m² dans la ZAE de Sigoulès (sur un terrain d’1,3 hectares).
Une création a minima de 8 emplois est attendue d’ici 2019 et, en termes d’activité, une croissance moyenne dans la continuité de ces dernières années, soit de 15 à 20 % par an (sur les 3 prochaines années).
Cet investissement, d’un coût total de plus de 1,9 M€, est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 384 634 €.

Agriculture et forêt

Bénéficiaire : Commune de Lisle
Action : Création d’un espace de santé rural
Localisation : Lisle
La commune de Lisle, au nord-ouest de Périgueux et au sud de Brantôme, a pour projet la création d’un espace de santé rural initié par la volonté des professionnels de santé. Cet espace permettrait de palier la fragilité du pôle de santé du Pays Périgord Vert, de répondre à l’attente des professionnels de santé et de la population locale en augmentation sensible. Les professionnels ont été rejoints par un cabinet de pédicures podologues et une psychomotricienne. Tous ont constitué une association loi 1901. Il profiterait à l’ensemble de la population de la communauté de communes du Pays Ribéracois (46 communes) qui pourra, à terme, bénéficier de la télémédecine. La commune a fait l’acquisition d’un terrain sur lequel est bâtie une maison bourgeoise à 2 étages en plein centre du bourg. Au deuxième étage, seront aménagés des logements exclus du FEADER.
Ce projet, d’un coût total de 845 188 €, est soutenu par l’Union européenne (FEADER – fonds européen agricole pour le développement régional) à hauteur de 268 770 €.

GIRONDE (33)

Formation et insertion

Accroître le nombre d’emplois salariés et indépendants dans le secteur de l’économie sociale et solidaire
Bénéficiaire : LES 3 A
Action : Développement et consolidation du bureau d’accompagnement culture
Localisation : Bordeaux
L’association Les 3A est un outil d’accompagnement structurant permettant de consolider l’activité et l’emploi artistique. Levier pour les compagnies, elle les aide à avancer progressivement dans leur processus de création ou de développement en s’attachant à créer les conditions nécessaires au développement durable de ses partenariats sur le territoire. C’est une réponse coopérative apportée aux problématiques récurrentes des équipes artistiques dans un secteur en pleine mutation : manque de compétences, de moyens humains ou financiers pour le portage des projets, de compréhension des enjeux pour mobiliser des fonds et/ou des réseaux professionnels.
Ce projet, d’un coût total de plus de 116 590 €, est soutenu par l’Union européenne (FSE – fonds social européen) à hauteur de 40 000 €.

Accroître le nombre d’emplois salariés et indépendants dans le secteur de l’économie sociale et solidaire
Bénéficiaire : Les Balades Alternatives
Action : Création d’une offre alternative de tourisme local solidaire à Bordeaux
Localisation : Bordeaux
L’Alternative Urbaine propose une forme originale de tourisme local et solidaire qui vise à montrer la richesse culturelle et la vie des quartiers prioritaires de Bordeaux (Bacalan, Belcier-Carle Vernet, Saint-Michel, etc.) au plus grand nombre (touristes, Bordelais et entreprises), tout en expérimentant des formes novatrices d’inclusion sociale pour des personnes éloignées de l’emploi.
Le concept, développé à Paris depuis 2014, et adapté au territoire bordelais, consiste en des balades urbaines pédestres thématiques, co-construites par des habitants et animés par des personnes en insertion, pour un nouveau regard sur les quartiers populaires.
Ce projet, d’un coût total de 27 826 €, est soutenu par l’Union européenne (FSE – fonds social européen) à hauteur de 16 000 €.

Energie et environnement

Réduire la vulnérabilité des populations les plus exposées aux risques d’inondation, d’érosion submersion et de pollution de l’eau
Bénéficiaire : Commune de Lacanau
Action : Stratégie locale de gestion de la bande côtière de Lacanau
Localisation : Lacanau
La commune de Lacanau dispose depuis le 22 juin 2016 d’une stratégie locale de gestion de la bande côtière, validée par ses partenaires (Union Européenne, Etat et Région), s’inscrivant dans les lignes directrices de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, ainsi que la stratégie régionale de gestion de la bande côtière d’Aquitaine, qui prévoit que les stratégies locales formalisent des choix de gestion à mettre en œuvre sur les territoires pour lutter ou s’adapter au recul du trait de côte et aux submersions marines. Il s’agit de la première commune aquitaine à mettre en place cette démarche innovante unique en France.
Les études menées depuis 2011 pour aboutir à cette stratégie conduisent à deux options de gestion du risque érosion à long terme (horizon 2100) sur la commune de Lacanau : un scénario de lutte active (protection dure) et un scénario de relocalisation. Les éléments nécessaires à la prise de décision entre ces deux possibilités ne sont pas réunis actuellement.
La commune a pris la décision de mettre en place, en l’attente de clarification des compétences et des responsabilités des acteurs du littoral, une stratégie transitoire sur la période 2016-2018, afin de réaliser des actions de prévention dites « sans regret » et continuer le travail de réflexion sur la faisabilité des options à long terme.
Les objectifs de cette stratégie transitoire sont donc de mettre en place avec les moyens et le cadre règlementaire actuel, le plus grand nombre d’actions permettant d’assurer la sécurité des biens et des personnes, mais également d’anticiper au mieux l’avenir de la station.
Ce projet, d’un coût total de 2 087 980 €, est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 1 127 245 €, par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 303 454 € et par l’État à hauteur de 239 685 €.

LANDES (40)

Formation et insertion

Accroître le nombre d’emplois salariés et indépendants dans le secteur de l’économie sociale et solidaire
Bénéficiaire : Comité de bassin d’emploi du Seignanx
Action : Structuration et lancement de l’incubateur territorial d’ESS (Economie Sociale et Solidaire) Sud-Aquitaine
Localisation : Tarnos
L’incubateur territorial Sud-Aquitaine est un outil pensé pour faire germer et aider à la structuration de projets d’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Il vise l’émergence de projets d’ESS depuis, par et pour les territoires, en accompagnant habitants et acteurs socio-économiques locaux dans leur élaboration. Pour cela, il met l’accent sur le croisement des regards, des réseaux et des savoir-faire dans l’accompagnement des idées : mobilisation d’un collectif d’intervenants dédiés à l’accompagnement, croisement avec des centres de recherche partenaires, implication du territoire en appui de la construction du projet. Intégré au Pôle de Coopération Sud-Aquitaine, il favorise l’échange, l’entraide et la mise en réseau des porteurs de projets.
Ce projet, d’un coût total de plus de 98 010 €, est soutenu par l’Union européenne (FSE – fonds social européen) à hauteur de 49 119 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 25 963 €.

LOT-ET-GARONNE (47)

Innovation et compétitivité

Accroître la taille des PME
Bénéficiaire : SAS Lucien Georgelin
Action : Investissement d’une nouvelle ligne de production
Localisation : Virazeil
La SARL Lucien Georgelin est une société familiale lot-et-garonnaise, située à Virazeil. Acteur majeur de la confiture auprès des grandes et moyennes surfaces (GMS), elle a annoncé la mise en place d’un plan de transformation stratégique de son outil de production en réalisant un investissement industriel important (environ 15 M€). Cet investissement permettra de doubler la production : agrandir et moderniser la ligne confiture (robotisation), construire un local et produire les dernières innovations (les pâtes à tartiner, les sauces tomates etc…), agrandir et moderniser l’atelier préparation des fruits et l’atelier maintenance. Il permettra également de satisfaire favorablement les demandes des clients et d’améliorer significativement les conditions de travail des collaborateurs. La société traditionnellement innovatrice poursuivra dans cette voie tout en développant de nouveaux marchés y compris à l’export. Soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine, la société privilégiera des achats de matières premières dans sa région d’origine pour asseoir sa réputation de produits de terroir.
Ce projet, d’un coût total de plus de 4 150 000 €, est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 900 000 €.

PYRENEES-ATLANTIQUES (64)

Numérique et très haut débit

Accroître l’offre de services numériques à destination du public, améliorer leur qualité et leur appropriation
Bénéficiaire : Syndicat des transports de l’agglomération Côte Basque-Adour
Action : Système innovant de billettique interopérable
Localisation : Bayonne
Dans le cadre de la politique de l’Agglomération Côte Basque-Adour en faveur de la mobilité durable, son syndicat des transports (STACBA) souhaite se doter d’un système innovant de billettique interopérable visant à faciliter l’usage des transports en commun en le rendant plus lisible et plus accessible, développer les usages inter et multimodaux grâce à un système interopérable et adapter la billettique aux nouveaux usages numériques (nouveaux moyens de paiement,..).
Le système sera opérationnel en 2018. Il permettra d’améliorer la qualité du service rendu aux usagers du réseau de transports Chronoplus.
Ce projet, d’un coût total de 1,6 M€, est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 800 000 €.

Pêche et aquaculture

Favoriser le développement d’une pêche durable
Bénéficiaire : Pêcheur professionnel
Action : Limitation de l’incidence de la pêche sur le milieu marin et adaptation de la pêche à la protection des espèces
Localisation : Quartier Maritime de Bayonne
Le projet de ce professionnel consiste à transformer son navire fileyeur en ligneur afin de diminuer l’incidence de la pêche sur l’écosystème marin. En effet, la ligne est une technique de pêche plus sélective que le filet. De plus, la ligne n’a pas d’impact sur les fonds marins, alors que les filets eux peuvent être en contact avec les fonds marins. L’aide est apportée sur l’équipement du navire à la technique de pêche à la ligne (vire palangre, hameçons, caisse à palangres…).
Les objectifs sont clairement de contribuer à une pêche durable en adaptant le métier pratiqué.
Ce projet, d’un coût total de plus de 17 920 €, est soutenu par l’Union européenne (FEAMP – fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) à hauteur de 10 752 €.

GIRONDE, DORDOGNE, LANDES, LOT-ET-GARONNE, PYRENEES-ATLANTIQUES

Formation et insertion
Augmenter le nombre de créateurs-repreneurs issus, notamment des publics les plus éloignés des dispositifs classiques d’accompagnement à la création d’activités (jeunes, apprentis, bas niveaux de qualification…)
Bénéficiaire : Cap Sciences Bordeaux
Action : CAPACITE – Fablab
Localisation : Territoire aquitain
Le projet CAPACITE – Fablab prévoit de réunir des fablabs (contraction de l’anglais fabrication laboratory, le « laboratoire de fabrication » est un lieu ouvert au public où il est mis à disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets) et les lieux de ce type pour co-construire des outils de sensibilisation et de découverte de l’approche entrepreneuriale adaptés aux pratiques et attentes des jeunes d’aujourd’hui, à travers, notamment, le recours à des méthodes collaboratives et des dispositifs numériques présents dans les fablabs.
Les objectifs qui sous-tendent ce projet sont bien d’acculturer les jeunes à la création d’entreprise au sens large et notamment ceux qui se trouvent les plus éloignés des dispositifs traditionnels, de lever les freins à l’entreprenariat et de faire naître des vocations d’entrepreneurs.
Ce projet, d’un coût total de plus de 482 570 €, est soutenu par l’Union européenne (FSE – fonds social européen) à hauteur de 348 539 €.

DEUX-SEVRES (79)

Agriculture et forêt

Transformation et commercialisation de produits agricoles
Bénéficiaire : Société « Fromagerie du Pays Mothais »
Action : Création de la « Fromagerie du Pays Mothais »
Localisation : La Mothe-Saint-Héray
A la suite de la fermeture de la laiterie de Bougon en 2014, éleveurs, salariés et consommateurs locaux se sont associés pour créer la société « Fromagerie du Pays Mothais ». Organisée sous forme de SCIC, cette fromagerie développera une gamme de fromages à pâte molle et à pâte lactique fermier. Elle mise sur des produits artisanaux de qualité distribués en circuits courts ou de proximité. Le projet comprend la construction d’un nouveau bâtiment à La Mothe-Saint-Héray et l’acquisition des matériels et équipements de production.
Ce projet d’un coût total éligible de 1 595 725 € est soutenu par l’Union européenne (FEADER – fonds européen agricole pour le développement régional) à hauteur de 189 000 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 111 000 €.

Numérique et très haut débit

Bénéficiaire : SAS Théo
Action : Intégration de nouveaux outils numériques de gestion de vente
Localisation : La Crèche
La SAS Théo est spécialisée dans la commercialisation de peaux chamoisées et d’éponges naturelles pour l’entretien de la voiture et les usages ménagers.
Aujourd’hui, l’entreprise créée en 1963, souhaite prendre le virage de la transformation numérique et se doter de nouveaux outils, à la fois pour la gestion quotidienne de l’entreprise et la relation clients/fournisseurs. Objectif : accroître sa compétitivité et toucher une nouvelle cible : le consommateur final.
Pour cela, elle lancera tout d’abord une plateforme e-commerce qui bénéficiera d’une version multilingue et présentera à terme une centaine de produits. Une stratégie webmarketing sera à l’étude pour optimiser la visibilité de la boutique en ligne, capter de nouveaux clients, et mener des actions de fidélisation et commerciales.
L’entreprise mettra ensuite en place son « outil de gestion de la relation client » et équipera ses 6 commerciaux de tablettes numériques, leur permettant un accès continu à l’information. Le projet global nécessitera de renouveler tout le parc informatique et d’accompagner la formation nécessaire du personnel.
Ce projet, d’un coût total de plus de 49 889 €, est soutenu par l’Union européenne (FEDER – fonds européen de développement régional) à hauteur de 24 944 €.

VIENNE (86)

Agriculture et forêt

Développement d’hébergements touristiques
Bénéficiaire : SCI Montgolfière Center
Action : Création de 3 hébergements touristiques dans le cadre d’un centre d’accueil d’aéro-ballons
Localisation : Antoigné – Châtellerault
La SCI Montgolfière Center souhaite proposer un centre d’accueil d’aéro-ballon labellisé HQE, pour accompagner le développement de son activité de vols en ballon. Cette activité, gérée sous forme de SARL, emploie 11 salariés.
Le projet global vise à offrir un local comprenant un garage pour les montgolfières, un bureau, un espace technique, un office, une salle d’exposition, une piscine et une terrasse.
Les travaux envisagés permettront le stockage en un seul endroit du matériel, amélioreront les conditions de travail des salariés et offriront à la clientèle un hébergement de qualité (éco label européen, classement Gîte de France et agrément Tourisme et Handicap).
La mobilisation des fonds européens intervient uniquement sur la création de 3 hébergements à vocation touristique.
Ce projet, d’un coût total éligible de 121 683 €, est soutenu par l’Union européenne (FEADER – fonds européen agricole pour le développement régional) à hauteur de 10 466 € et par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 4 952 €.

HAUTE-VIENNE (87)

Numérique et très haut débit

Outils numériques pour le développement des entreprises
Bénéficiaire : SARL Allande
Action : Mise en place d’un projet global internet
Localisation : Commune Le Dorat
Allande est une société de lingerie fine qui conçoit et fabrique exclusivement en France ses modèles en mettant toujours l’accent sur le raffinement et la qualité.
L’entreprise s’appuie sur deux ateliers de fabrication, situés en Haute-Vienne et dans les Vosges, pour proposer deux collections par an. Afin de proposer des modèles haut de gamme à l’image du « Fabriqué exclusivement en France », la société travaille les matières sélectionnées auprès de Denteliers de Calais, de Brodeurs du Nord de la France et de Brodeurs Suisses. L’entreprise est labellisée EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) depuis avril 2016.
L’ensemble des produits est commercialisé par un réseau de 1600 vendeuses à domicile sur le territoire national.
Pour accroitre sa productivité, l’entreprise souhaite développer un site internet qui permettra d’augmenter ses ventes tant au niveau national qu’au niveau international et de développer le recrutement de nouvelles vendeuses à domicile.
Cette initiative, d’un coût total de 31 000 €, est soutenue par l’Union européenne FEDER (fonds européen de développement régional) à hauteur de 15 500 €.

2 pensées sur “36,9 M? de fonds européens pour des nouveaux projets en Nouvelle-Aquitaine

  1. skin counter strike Répondre

    Hello, merci pour ces infos tres interessantes. Bcp de bonnes choses dans ce site 🙂

  2. simulation emprunt immobilier Répondre

    Bonsoir. Ton site est très utile. je voulais tout juste des informations sur le sujet.
    Bonne journrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *